Logo du site
Formation Continue | Università di Corsica
Diplômes et attestations  |

Diplôme d'Université : Intelligence Economique

OBJECTIFS 

Depuis la loi NOTRe, les Régions doivent ainsi intégrer les méthodes et les outils de l’Intelligence Economique et aussi de l’Intelligence Territoriale. Cette dernière peut être considérée comme une Intelligence Economique de proximité prenant en compte les territoires et leurs habitants. Le développement de l’Intelligence Economique et du développement territorial passe nécessairement par une formation des opérateurs institutionnels mais aussi par la création d’une synergie entre l’université, les entreprises, les élus politiques et la société civile

L’objectif principal de ce Diplôme Universitaire en Intelligence Economique (DU-IE) est de présenter les méthodes et les outils permettant le développement économique d’un territoire. Ce diplôme se définit comme une action de formation continue professionnelle à l’intention de tous les Acteurs de ce Développement, comme les entreprises, les institutions régionales et la société civile mais également de permettre aux doctorants d’appliquer ces notions au cours de leurs travaux. Il s’agit d’appréhender les enjeux du développement territorial.

En même temps l’ouverture de cette formation est une opportunité unique. Elle permet à la fois d’apprendre mais aussi de confronter les points de vue. A la fois théorique, mais surtout pratique et orientée vers le développement. Elle fournira aux auditeurs les méthodes et les outils nécessaires à la mise en valeur des territoires.

 

Présentation du DU-IE par nos intervenants :

Alain Juillet, Henri Dou et Philippe Clerc

 

Jean-Christophe Angelini Président de L'ADEC

Ouverture de la cérémonie de remise des diplômes 

 

 Saveriu Luciani Presidente di l'Offiziu d'Ecchippamentu Idrolicu di Corsica

Acqua Nostra 2050, le Schéma d'Aménagement Hydraulique : enjeux, démarche et objectifs

 

Henri Dou Président du Think Tank CIWORLWIDE Consultant international

Intervenant expert dans le parcours de préparation au DU en Intelligence Economique

     
DISPOSITIF DE FORMATION 

Les enseignements sont dispensés en 7 sessions de deux jours sur l’année avec des tables rondes sur le territoire, la programmation est donnée ci dessous.

L’Intelligence Economique : Le passage d’une Intelligence Economique Classique à une Intelligence Economique Régionale – Le changement de référentiel nécessaire sous la pression d’une géopolitique en constante évolution. Le système d’Intelligence Economique français – Le passage de l’Intelligence Economique Régalienne au management national des informations stratégiques. Le rôle national du SISSE. Penser autrement et revoir notre référentiel de raisonnement, application à l’analyse critique et aux diverses méthodes de pensée. 
La géopolitique mondiale : Avoir une vision nouvelle liée à des changements de paradigme des acteurs classiques (USA, Chine, Russie). Quel rôle de l’Europe dans un tel contexte.  L’influence des changements géopolitiques sur notre économie. Exemple OBOR (One Belt One Road) la nouvelle route de la soie. Le passage des acteurs multilatéraux aux accords bilatéraux.  Exemple le cas du TPP (Trans Pacific Partnership) dénoncé par les USA. Les nouveaux paramètres à prendre en compte dans une Intelligence Economique Régionale ou Internationale. La culture, les ressources naturelles et intellectuelles, l’histoire et les comportements sociaux.  Vers une Intelligence Economique Régionale centrée sur la « smart spécialisation » (territoires intelligents) Comment rechercher efficacement les informations. Du monde de Google aux « clustering engines » spécialisés.  
Mécanisme de l’innovation – Observatoires. Recherche d’information. Propriété Intellectuelle. Le rôle de l’IRD dans les territoires français ultra-marins. Les spécificités insulaires.  Le rôle de l’innovation dans le développement régional. Les mécanismes de l’innovation et le rôle des universités et centres de recherche.  Les systèmes d’innovation.  La valorisation et le recentrage des forces intellectuelles et de recherche. La nécessaire impulsion des pouvoir public. La prospective en Intelligence stratégique. Introduction à la prospective et exemples liés au développement de la Corse. Les observatoires régionaux. Les systèmes d’analyse de l’information, bibliométrie, fulltext, text mining, etc. La propriété intellectuelle, l’analyse des informations issues des brevets, leur lien avec le développement et l’innovation. 
L’économie générale. Les réseaux sociaux. L’Intelligence Stratégique. : L’économie générale face au développement insulaire. Forces faiblesses. Une nécessaire créativité. La différence entre Intelligence Economique et renseignement. Les points de convergence. La protection des informations. Le rôle des réseaux sociaux. Analyse critique de ces derniers (social bots, fake news, usurpation d’identité etc.) Le danger des réseaux sociaux – Comment gérer les réseaux sociaux d’entreprises ? L’Intelligence stratégique, une évolution indispensable. Exemples et sphères d’influence. Le rôle de l’Etat dans l’appui au développement d’une Intelligence Economique Régionale. 
Créer une Unité d’IE. Influence et softpower. Table RONDE ; Comment mettre en place une unité d’Intelligence Economique dans une entreprise, de l’entreprise unipersonnelle, aux PME, PMI et ETI.  Le rôle d’appui des chambres de Commerce et d’Industrie. L’influence ou « softpower ». Comprendre les mécanismes et les vecteurs de l’influence. La bonne et mauvaise influence, son utilisation au niveau de développement régional. Table ronde générale, récapitulant de manière critique les éléments les plus importants enseignés au cours des sessions précédentes. Accompagnement des étudiants dans l’introduction des méthodologies de l’Intelligence Economique. 

 

Modalités d'évaluation en vue de l'obtention du diplôme : une unique session d’examen

L’admission au DU-IE est prononcée par le jury de délibérations idoine. Elle est subordonnée :

à l’assiduité à toutes les sessions d’enseignements (fiches de présence),

à l’obtention d’une note d’au moins 10/20 à l’épreuve « Etude de cas ».

Le sujet doit être validé par la commission pédagogique qui désignera un encadrant pour suivre le stagiaire. Cette étude de cas est constituée d’un mémoire écrit (30 à 50 pages) et d’une présentation orale devant un jury d’expert (15 minutes de présentation et 15 minutes de discussion avec le jury). Ecrit et oral sont notés à parité.

Pour les socioprofessionnels, le mémoire est défini sur des cas d’applications, dans leur environnement de travail par exemple, en rapport avec le contenu pédagogique de la formation.

Pour les doctorants, le mémoire peut être obtenu par la présentation d’un chapitre de la thèse en lien avec le développement et l’intelligence économique. Dans ce cas, il leur est possible de préparer le DU-IE en deux ans : tout d’abord en suivant les enseignements sur une seule année puis le mémoire l’année suivante ou celle d’après en fonction de l’avancement de la rédaction de la thèse.

Volume de la formation : 136 heures ;

Participation indispensable aux 7 sessions de 2 journées consécutives qui articulent enseignements et débats – 2 tables rondes sur le territoire.

Travail personnel hors temps de formation (ressources documentaires, travail personnel encadré).

Calendrier : Décembre 2020 – Septembre 2021

Conventions de partenariat : Par convention, ce diplôme reçoit le soutien et le label de l’Académie de l’Intelligence Economique (Paris), de l’Association internationale francophone d’intelligence économique et de l’ADEC.

Les parrains :

2017-2018 : Pascal Andrei,  Vice-président sécurité monde du groupe Airbus, Charles-Henri Filippi Associé gérant chez Lazard.

2018-2019 : Charles-Henri Filippi, Chef d'entreprises français, actuellement associé-gérant chez Lazard.

3 Questions à Charles-Henri Filippi

2019-2020 : André Loesekrug-Pietri, Porte-parole de J.E.D.I., ancien Conseiller Spécial de la Ministre des Armées, fondateur d’ACAPITAL

3 questions à André Loesekrug-Pietri

Les discours d'ouverture : 

Discours d’ouverture de la première promotion : Jean-Christophe Angelini (Adec, Corte le 17 Janvier 2018).

Discours de la seconde promotion : Jean-Guy Talamoni (Président de l’Assemblé de Corse, Bastia CCI, le 02 Octobre 2018) : Discours du Président de l’Assemblé de Corse lors de la journée Inaugurale du Diplôme d'Université Intelligence Economique du 02 Octobre 2018

Discours de la troisième promotion : Jean-Christophe Angelini (Adec, Prunelli Di-Fium’orbu le 04 septembre 2019).

PUBLICS CONCERNES 

Pré requis : être titulaire d'un diplôme Bac+5 (niveau 5) ou d'un titre reconnu équivalent ou, obtenir par une procédure de Validation des Acquis Professionnels, une dispense de titre pour accéder à cette formation.

  • aux doctorants de l’Université de Corse (toutes disciplines) - Droits d’Inscription et de Formation inclus dans l’inscription en Doctorat,

  • aux responsables socioprofessionnels œuvrant au développement économiques de la Corse (Entreprises, Institutions d’Etat, -parastatales, -régionales, organismes locaux…) 

  • à tous responsables socioprofessionnels francophones 

 

La préparation à ce diplôme peut être ouverte, dans la mesure des places disponibles et de pré-requis :

  • à des étudiants de Master de l’Université de Corse (toutes disciplines) sous réserve de l’autorisation de double inscription (ED/Composante d’origine de l’étudiant) 

  • à tous les responsables socioprofessionnels après procédure de validation des acquis professionnels (VAP 3 années d’expérience professionnelle ayant rapport avec le champ du développement économique de la corse) -

FORMULAIRE DE PRÉ-INSCRIPTION
Les demandes  seront constituées d’une lettre de motivation professionnelle, d’un curriculum vitæ et d’une photocopie des titres et diplômes que possède le demandeur. Elles seront soumises à l’instruction de la commission pédagogique.
DROIT D’INSCRIPTION
150 EUROS (statut de stagiaire de la formation continue à l’université de corse)
FRAIS DE FORMATION 
Financement : 1350€
 
Modalités de prise en charge financière pour cette formation :
- à étudier par les candidats sur la base de leur statut, auprès des organismes de  gestion des fonds de formation, des structures d'aide à l'emploi, des structures d'accompagnement aux projets professionnels.
- Soutien de financement public de Formation : sous réserve de validation des  projets d'actions complémentaires d’enseignement supérieur étudiés par la Division Éducation, Enseignement, Recherche de la Collectivité de Corse pour la Formation Tout au Long de la Vie. 
 

Contact :

Responsable pédagogique : Toussaint Barboni MCF barboni_t@univ-corse.fr

Référents scientifiques : Alain Juillet, Henri Dou et Philippe Clerc

Formation continue : RASSAT Céline 04 95 45 00 84 rassat_c@univ-corse.fr

 

Page mise à jour le 03/02/2021 par VAREILLE MATTHIEU